Toutes les actualités


21/10/2016 -
La Banque Solidaire de l’Equipement fête son 2000ème bénéficiaire !

En cette rentrée, nous sommes fiers d’annoncer que la Banque Solidaire de l’Equipement (BSE) vient d’équiper son 2000ème bénéficiaire !

« Je remercie cette équipe extraordinaire ! Je ne possédais que de vieilles affaires données par des amis, grâce à la Banque Solidaire de l’Equipement j’ai pu acheter du matériel neuf pour la première fois en 10 ans ! » – Mme A, 2000ème bénéficiaire

 

Construire un foyer après avoir trouvé un toit

 

Pour les personnes sortant d’hébergement temporaire, l’accès au logement est l’aboutissement d’un long parcours : c’est un moment de joie qui se transforme trop souvent en une période de fragilisation financière et émotionnelle. Ces personnes en situation de grande précarité doivent faire face à de nombreuses dépenses (loyer, caution, ouverture d’une ligne téléphonique) et en même temps équiper toute leur habitation.

Pour alléger cette période, la Banque Solidaire de l’Equipement voit le jour en 2012 avec pour mission de permettre à ces ménages d’acheter du matériel neuf (vaisselle, linge de maison, matelas, table, chaise, petit électroménager, etc.) à bas prix afin d’équiper dignement leur nouveau foyer. (Pour découvrir la BSE en vidéo cliquez ici)

 

2000 familles équipées – cette réussite s’explique par la pertinence du dispositif mis en place et la mobilisation de ses nombreux partenaires qui nous ont permis d’avoir un impact significatif et d’ouvrir une antenne de la BSE au sein de la communauté Emmaüs de Vénissieux à Lyon.

 

La Banque Solidaire de l’Équipement, un modèle d’innovation sociale en co-création

 

Ce programme repose sur la co-création entre acteurs de différents secteurs – privé, public, associatif – apportant chacun leur expertise, créant ainsi des ponts entre leurs activités :

– la BSE s’appuie sur l’expertise de ses partenaires orienteurs : 171 structures publiques et associatives soit 420 travailleurs sociaux qui identifient et orientent les futurs bénéficiaires vers la BSE

– la BSE peut compter sur 12 généreux fournisseurs partenaires (producteurs et distributeurs) qui donnent leurs invendus de biens d’équipement (le Groupe Carrefour, Seb, les Galeries Lafayette, Leroy Merlin, ECF, Findis, Dyson, Dodo, Maisons du Monde, Tediber, Rue du Commerce, Conforama) ou soutiennent l’activité grâce à du mécénat logistique (Sogaris, Carrefour)

– la BSE crée de l’emploi en déléguant l’activité opérationnelle (réception des marchandises, préparation des commandes, livraison aux bénéficiaires) aux salariés en parcours d’insertion d’Emmaüs Défi

 

Un impact social prouvé

 

Une réponse immédiate aux besoins

Avec un budget défini en amont, des conseils utiles pour limiter les dépenses, la possibilité de réfléchir et revenir effectuer d’autres commandes, une large offre de produits neufs à tarif solidaire et une livraison effectuée sous 15 jours : la BSE offre des solutions concrètes, peu couteuses et rapides pour accompagner le client-bénéficiaire à emménager sereinement.

-Plus de 2000 foyers équipés en 5 ans

-32 équipements en moyenne par famille *

-Un budget moyen de 264 € par famille*

-480€ d’économie en moyenne par foyer (par rapport au prix du marché) *

« Pour seulement 110€ j’ai eu l’impression de dévaliser tout un magasin ! » Mme S., seule, sans enfant

« S’il n’y avait pas eu la BSE, j’aurais été dans des magasins, mais j’aurais dû prendre à crédit. » Mme E., seule, un enfant

« On s’y sent bien, on ne vient pas seulement acheter mais on est écouté et c’est super important. » – Mme B., seule, sans enfant.

 

Vers un mieux-être

 

Par l’acte d’achat à la Banque Solidaire de l’Equipement, le client-bénéficiaire gagne en autonomie : il a la capacité d’acheter des produits neufs, s’occuper de son chez soi, trouver de quoi recevoir dignement et améliorer son hygiène de vie (en achetant notamment de quoi cuisiner et entretenir son logement).

-55% ne possèdent que des vêtements au moment de s’installer *

-89% achètent vaisselles et couverts *

-85% achètent du linge de lit *

-27,5% ne pouvaient pas cuisiner avant et cuisinent à présent *

« Avant de venir je n’avais pas de quoi pouvoir faire à manger chez moi ! J’ai trouvé à la BSE de quoi équiper toute ma cuisine, aujourd’hui je peux recevoir des amis à diner. Ils sont même jaloux de ma grande cocotte ! » Mme S., seule, sans enfant

« Quand on a été en détresse comme moi, c’est important d’avoir du neuf. Ça donne le sentiment d’être respectée, ça rend un peu de dignité. » – Mme M., veuve, sans enfant.

« Ce logement, c’est un tremplin pour construire de nouveaux projets. C’est la joie, le soulagement, on voit un autre avenir. » – Mme Z., divorcée, un enfant

« Les enfants peuvent enfin recevoir leurs copains d’école, comme tout le monde » – Abdelkrim, trois enfants

*La plupart des chiffres sont issus de la synthèse du rapport d’impact – réalisée par le cabinetEexiste en mai 2015, à retrouver en intégralité ici