Toutes les actualités


18/09/2014 - Évènements
La lutte contre l’exclusion
Grande cause parisienne

La ville de Paris a officiellement lancé, ce jeudi 18 septembre, sa grande cause: la lutte contre l’exclusion.

Rendez-vous était donné, ce jeudi 18 septembre, à 350 acteurs locaux de la solidarité et à des journalistes pour assister au lancement de la Grande cause de la ville de Paris pour cette mandature : la lutte contre l’exclusion.

Anne Hidalgo au lancement de la Grande cause parisienne

Anne Hidalgo au lancement de la Grande cause parisienne

Anne Hidalgo a ouvert la mâtinée, rappelant l’ambition de la ville de sortir, sur la durée de sa mandature, d’une situation où des personnes sont obligées de vivre dans la rue.
Elle a ensuite cédé la parole à plusieurs acteurs de cette Grande cause. On a ainsi pu entendre Louis Gallois (Fnars), Martin Hirsch (Assistance publique-Hôpitaux de Paris), Pierre Mongin (RATP), Jean Daubigny (préfet d’Ile-de-France), … qui ont, chacun à leur tour, répondu à la question de savoir pourquoi ils s’engageaient et de quelle façon. L’engagement de Martin Hirsch, de ne pas laisser de femmes sortant de maternité retourner à la rue, a fortement marqué les esprits.

De nombreuses autres associations et acteurs sont impliqués dans le projet.

Dominique Versini, adjointe notamment des questions relatives à la solidarité et à la lutte contre l’exclusion, a expliqué comment cette Grande Cause allait être mise en place. Charles-Edouard Vincent, directeur d’Emmaüs Défi, et Eric Pliez, président du Samusocial 75 et directeur d’Aurore, ont ensuite pris la parole.

Sur la méthode, trois ateliers sont mis en place sur les thèmes « Prévenir », « Intervenir » et « Insérer durablement ». Ils vont aboutir, au mois de janvier, à la signature d’un « pacte de lutte contre la grande exclusion » associant la Ville, l’Etat, les associations et les entreprises engagées dans cette démarche.

Cette mâtinée de lancement a également été l’occasion de regarder un extrait du film Au bord du monde en présence du réalisateur Claus Drexel ou de découvrir les chiffres les plus récents de l’APUR sur la question de l’exclusion.

François Chérèque, chargé du suivi du plan pluriannuel contre la pauvreté, a clôt la mâtinée en rappelant l’importance pour l’Etat et les collectivités territoriales de travailler main dans la main.

Charles-Edouard Vincent : "Un nouveau départ".

Charles-Edouard Vincent : « Un nouveau départ »

 

Emmaüs Défi se réjouit du lancement de la Grande cause parisienne.

Avec plusieurs associations dont Aurore, nous avions interpellé les candidats sur la question de la grande exclusion à l’occasion de la campagne des municipales. Lors d’une conférence de presse qui a pris place au bric-à-brac d’Emmaüs Défi en février dernier, les candidats avaient pris position sur le sujet. Anne Hidalgo avait alors annoncé qu’elle en ferait sa Grande cause. En juin, le conseil de Paris a adopté un voeu en ce sens.
Le lancement d’aujourd’hui vient donc concrétiser ces engagements. Comme le disait Charles-Edouard Vincent, directeur d’Emmaüs Défi, lors de son intervention à l’Hôtel de Ville, cette journée marque certes un « achèvement » mais surtout un « nouveau départ ».

Cette Grande cause est l’occasion pour les associations impliquées de travailler ensemble en coordinant leurs moyens, tandis-que la ville de Paris se donne les moyens de changer vraiment les choses. L’engagement contre la grande exclusion semble avoir franchi un pas décisif. À suivre …