Toutes les actualités


19/07/2018 - Innovation
Hafizullah, un artisan d’art chez Emmaüs Défi !

Tailleur de formation, Hafizullah Tajik n’a pas pu pratiquer son savoir-faire pendant près de dix ans. Originaire d’Afghanistan, il a été contraint de quitter son pays puis d’abandonner le métier qu’il a exercé durant vingt ans. En parcours d’insertion chez Emmaüs Défi au sein de l’atelier textile, il a pu se rapprocher de son secteur d’activité sans cependant mettre son talent en pratique. Mais entre janvier et juillet 2018, Hafizullah a bénéficié du programme d’accompagnement de La Fabrique Nomade qui lui a permis de renouer avec son artisanat. En seulement six mois au sein de l’association et grâce à sa détermination, Hafizullah, a pu retrouver ses repères et ses gestes experts, comme s’il n’avait jamais cessé de coudre.

 

« Je sais que je suis dans la bonne direction. Je vais essayer de faire plein de choses. J’ai confiance dans ce projet. » Hafizullah Tajik

Depuis sa fondation en janvier 2016 par Inès Mesmar, l’association La Fabrique Nomade œuvre à valoriser et favoriser l’insertion professionnelle des artisans migrants et réfugiés en France. En effet, en arrivant en France, de nombreuses personnes comme Hafizullah Tajik ne parviennent pas à être réemployées dans le domaine d’activité au sein duquel elles évoluaient dans leur pays. Elles rencontrent de nombreux freins à la poursuite de l’exercice de leur métier tels que la barrière de la langue, la non reconnaissance des compétences acquises dans leur pays ou l’absence de réseau par exemple. Le travail qui est proposé à ces artisans est parfois bien loin de leur savoir-faire originel et les contraint à renoncer à un métier qu’ils aiment et pour lequel ils ont été formés. En reniant ainsi une partie de ce qu’ils étaient, ils peuvent se sentir déboussolés et perdre confiance en eux.

La Fabrique Nomade lutte contre ces injustices et propose ainsi à des artisans migrants expérimentés et passionnés un accompagnement personnalisé afin de les préparer au marché du travail français. L’association les aide à valoriser et adapter leur savoir-faire à l’environnement économique et culturel du pays pour faciliter leur intégration professionnelle.

« Lever les freins qui empêchent les artisans d’exercer leur vrai métier, c’est la raison d’être de la Fabrique Nomade. » Inès Mesmar.

 

Pour en savoir plus sur Hafizullah et découvrir ses créations ainsi que celles des autres artisans en parcours, rendez-vous sur : http://lafabriquenomade.com/project/hafizullah-tajik/