Toutes les actualités


17/12/2015 - Presse
Le Super Noël d’Emmaüs Défi: toute une aventure

« Le Super Noël est un événement extrêmement important pour nous. Cela représente certes l’aboutissement de longues semaines de travail, mais c’est aussi un moment fort et émouvant. Pour certaines familles, c’est une occasion unique d’offrir à leurs enfants le Noël magique dont ils rêvent.. » Rémi Tricart, directeur d’Emmaüs Défi

Le 12 décembre dernier, Emmaüs Défi organisait le Super Noël, une vente solidaire de grande envergure, exclusivement consacrée aux jouets et aux décorations de Noël. Retour sur cet événement phare de la fin d’année d’Emmaüs Défi.

Le Super Noël, c’est avant tout un défi logistique. Il faut parvenir à collecter, trier et installer les milliers de jouets mis en vente le jour J. Deux semaines avant le lancement de l’évènement, les équipes d’Emmaüs Défi ont commencé à trier les jouets d’occasion collectés chez les particuliers ou dans les Amistocks d’Emmaüs Défi tout au long de l’année. Les salariés d’Emmaüs Défi ont également trié les jouets collectés par les Galeries Lafayette et le BHV Marais de la rue de Rivoli, qui ont réuni plus de 800 jouets pour le Super Noël d’Emmaüs Défi.

L’activité d’Emmaüs Défi n’a cependant pas été suspendue pour autant : chaque jour, alors que des équipes travaillaient à la préparation du Super Noël, d’autres équipes continuaient les collectes et le tri du textile, de l’électroménager, des bibelots et des meubles comme le reste de l’année.

L'équipe du tri des jouets

 

Durant deux semaines, les salariés d’Emmaüs Défi se sont donc relayés et activés en coulisse pour que tout soit prêt le jour du Super Noël : après le tri, il a fallu attribuer un prix à chaque jouet, puis il a fallu les stocker. Ce travail de préparation a été réalisé avec une grande efficacité par les salariés, qui ont pu le terminer quelques jours avant la mise en rayon et l’agencement du magasin Riquet.

Durant la deuxième semaine de préparation, le groupe Carrefour a livré plus de 12 000 jouets neufs
à Emmaüs Défi pour le Super Noël. Cette livraison a été capitale pour Emmaüs Défi pour deux raisons : elle a certes permis d’alimenter les rayons du Super Noël de manière considérable, mais elle a surtout permis a des familles défavorisées de s’offrir des jouets neufs à Noël. Pour beaucoup, offrir et s’offrir des jouets neufs est synonyme de joie : celle de pouvoir profiter de Noël comme tout le monde.

Après la vente « classique » du mercredi 9 décembre, il a fallu réagencer les 950 m² du magasin Riquet et installer les milliers de jouets pour que tout soit prêt pour le Super Noël du 12 décembre. Durant deux jours, les salariés d’Emmaüs Défi ont donc tous participé au déchargement des palettes livrées par Carrefour et à la mise en rayon de tous les jouets, qu’ils soient neufs ou d’occasion… le tout dans la bonne humeur.

Mise en rayon Magasin Riquet Super Noël

 

Le 12 décembre, le Super Noël fut un véritable succès : au total, plus de 3 500 personnes se sont rendues chez Emmaüs Défi pour profiter de cette grande vente de solidairté. Une heure avant la vente, le magasin avait été ouvert en exclusivité à des familles orientées par les services sociaux des XVIIIème, XIXème et XXème arrondissements. Environ 80 personnes ont pu profiter d’une réduction de 50 % sur l’ensemble des jouets mis en vente, et ainsi profiter elles aussi d’un merveilleux Noël avec leurs proches.

Super Noël 12 décembre

 

Mercredi 16 décembre, ce fut au tour des bénéficiaires de la Banque Solidaire de l’Équipement de profiter d’une vente spéciale, qui leur garantissait un accès exclusif au magasin et d’une réduction de 50 % sur les jouets mis en vente.

équipe vente jouets BSE

Les équipes d’Emmaüs Défi étaient au rendez-vous pour que cette vente se passe dans la bonne humeur.

Le père Noël lui-même s'est déplacé pour cette vente, et a offert des bonbons aux petits comme aux plus grands.

Le Père Noël lui-même s’est déplacé pour cette vente, et a offert des bonbons aux petits comme aux plus grands.

Le Super Noël continue jusqu’au samedi 19 décembre à la boutique du 104 d’Emmaüs Défi.
On parle du Super Noël :

Le 7 décembre, Le Parisien.fr présentait le Super Noël et évoquait les 20 000 jouets neufs et d’occasion qui allaient être mis en vente le 12 décembre :

Paris : Emmaüs propose 20 000 jouets de Noël à prix bradés, leparisien.fr, 7 décembre 2015

Cet article est aussi paru, le même jour, dans l’édition papier du Parisien.

Article Le parisien 8 décembre

 

Le Figaro.fr a classé le Super Noël d’Emmaüs Défi parmi les « belles initiatives pour aider les personnes les plus démunies à Noël » dans un article daté du 8 décembre. Le site d’information rappelle notamment que le Groupe Carrefour, les Galeries Lafayette et le BHV Marais se sont mobilisés pour collecter ou livrer une grande partie des jouets du Super Noël.

Les belles initiatives pour aider les personnes les plus démunies à Noël, lefigaro.fr, 8 décembre 2015

 

Le lendemain, La-croix.com publiait une interview de Rémi Tricart, directeur d’Emmaüs Défi. Si l’interview portait principalement sur le réseau des Amistocks d’Emmaüs Défi, Rémi Tricart a pu rappeler que ce réseau a permis de faciliter et d’améliorer la collecte de jouets à l’approche du Super Noël.

« Amistock »,  un nouveau modèle pour organiser le don, la-croix.com, 9 décembre 2015

 

Enfin, le 12 décembre, deux reportages ont été réalisés sur le Super Noël:
Le premier a été diffusé dans le journal de 9h de la matinale de France Inter (à partir de 6 min 35): le reportage présente notamment le témoignage des salariés, qui avaient pu profiter des jouets vendus pendant du Super Noël dès le 11 décembre, lors d’une vente qui leur était réservée.

Le second reportage a été diffusé dans le journal du soir de France 3 (à partir de 10 min 35): on y voit des images de la vente, ainsi qu’une brève interview de Rémi Tricart, le directeur d’Emmaüs Défi, qui explique tout l’enjeu du Super Noël, et son importance notamment pour les salariés d’Emmaüs Défi.