Tous les portraits

Hélio

Responsable du dispositif Premières Heures

Educateur de rue pendant plus de 2O ans, Hélio rejoint l’équipe d’Emmaüs Défi en tant que responsable du dispositif « Premières Heures » en 2010. Hélio a un perpétuel besoin d’échanger, de bouger.

C’est Charles-Édouard Vincent, le fondateur d’Emmaüs Défi, qui le convainc de « quitter les rues pour rentrer dans les murs ». Hélio admet trouver ici « un concentré de compétences » pour l’aider à résoudre les défis humains auxquels il a toujours fait face.

A l’inverse, cet expert du relationnel met au service d’Emmaüs Défi son savoir faire et savoir vivre. Sa devise dans le travail : créer une relation d’égal à égal avec ses salariés d’insertion. « Si tu dois user de ton grade pour faire travailler les gens, c’est que tu n’as rien compris, tu n’as pas ta place ici ».

Hélio garde en tête que « t’as beau avoir un super boulot, du jour au lendemain tu peux te retrouver SDF ». Sa rencontre avec un avocat d’affaire et un astrophysicien sans abris sont des illustrations convaincantes. Il insiste : « Restons humains, ne jugeons pas ».

« Si un salarié m’assure qu’on peut aller à Marseille à pied, je le suis. Qu’importe si on va parfois droit dans le mur, il faut que nos salariés se rendent compte d’eux-mêmes quand leur idée est merdique. L’important c’est des les accompagner. Prendre son temps, c’est comme ça que ça marche. »
 
« Ma motivation je la trouve quand je revois des gens que j’ai aidé dans le passé, et qu’ils m’invitent à prendre un café chez eux. Je vois à quel point ils sont fiers de pouvoir faire ça. »