Toutes les actualités


15/09/2021 - Évènements
LA NOUVELLE ANTENNE DE LA BSE POUR LA MÉTROPOLE DE LILLE EST INAUGURÉE

Après Paris, Lyon, et Aubervilliers, c’est sur la métropole lilloise et plus précisément à Roubaix que la Banque Solidaire de l’Équipement a posé ses meubles fin 2020 ! Mercredi 1er septembre s’est déroulée l’inauguration officielle de cette nouvelle antenne en présence de plus de 70 partenaires et collaborateurs. Au terme d’une 1ère année de fonctionnement c’est déjà plus de 300 foyers sortis d’hébergement équipés, 8300 équipements vendus pour un panier moyen d’un montant de 154 euros. Les partenaires de la BSE étaient invités à découvrir le nouvel appartement-témoin et à échanger autour de la mission de la BSE et de sa place sur le territoire métropolitain.

L’inauguration a débuté par des propos introductifs d’Emmanuel Ravanas, Président d’Emmaüs Défi, et de Max-André Pick, Vice-Président du Département du Nord et Premier Adjoint au Maire de Roubaix. Trois tables rondes ont ensuite été animées, qui ont permis de mettre en avant les différentes parties prenantes de la BSE, leur rôle au sein du projet ainsi que les besoins auxquels répond la BSE sur le territoire.

 

Max-André Pick et Emmanuel Ravanas accueillent les invités avec un mot d’introduction
Max-André Pick et Emmanuel Ravanas accueillent les invités avec un mot d’introduction

 

La parole aux bénéficiaires

Deux clientes-bénéficiaires de la BSE à Roubaix ont accepté de s’exprimer à l’occasion de cet évènement. Madame Khiari, qui a été contrainte de quitter son domicile, a partagé sa touchante expérience. Elle raconte : « Bien sûr que c’est important d’avoir du neuf ! On décide de changer de vie, mais on ne veut pas que nos enfants en paient le prix. C’est un coup de pouce pour dire non à la violence, on se sent soutenue, on ne se sent pas seule. A chaque fois que je venais à la Banque solidaire de l’Equipement de Roubaix, j’étais comme un enfant dans un magasin de jouets. L’aide est autant psychologique que matérielle. C’est un coup de pouce, mais aussi un baume au cœur : pouvoir aménager ma maison à mon goût. »  Madame Issakana, une seconde cliente-bénéficiaire, avait quant à elle « besoin de presque tout » ! Elle aussi souhaitait se fournir en équipements neufs pour ses enfants de 3 et 5 ans, sa priorité étant leur santé. Toutes deux trouvé leur bonheur à la BSE.

Les bénéficiaires de la BSE sont aussi les salariés en insertion en charge de la logistique du programme. Nyls Bunod, responsable opérationnel de l’entreprise d’insertion L’Équipage d’Emmaüs Défi, a ainsi partagé son expérience. L’Équipage permet à des personnes éloignées de l’emploi de se former aux métiers du transport et de la logistique, et s’occupe principalement de la réception, du stockage et de la livraison des équipements de la BSE. Le plus important, pour Nyls, c’est que les salariés « reprennent goût au travail sans que ce soit trop violent, qu’ils aient envie de se lever le matin et de revenir le lendemain ! ».

Nyls Bunod raconte son expérience de responsable opérationnel à l’Equipage d’Emmaüs Défi 

 

Témoignages de partenaires publics et privés

Au cœur du projet de la BSE, on retrouve les entreprises partenaires qui soutiennent le programme par des dons financiers, matériels, ou d’autres types de mécénat. Stéphane Belot, Directeur de la Transition Ecologique et Sociétale chez Electro Dépôt, Nicolas Cordier, Intrapreneur social chez Leroy Merlin et Emmanuelle Mercier, Responsable RSE à La Redoute étaient là pour en témoigner. Stéphane Belot a expliqué que ce partenariat avec la BSE leur donne, à lui et ses collaborateurs, « beaucoup d’espoir, beaucoup d’énergie »Dans la même lignée, pour C’est bien la collaboration entre tous les acteurs qui permet la réussite du projet.

Emmanuelle Mercier, Stéphane Belot et Nicolas Cordier témoignent pour leurs entreprises

 

La dernière table ronde a enfin mis en lumière la manière dont la BSE contribuait aux politiques d’accompagnement au logement : Isabelle Fourot Directrice de l’agence des Hauts de France de la Fondation Abbé Pierre, Céline Herbain, cheffe de projet Logement d’abord au sein de la Métropole Européenne de Lille, Ménouar Malki, directeur régional de l’URHAJ Hauts-de-France ainsi que Lucile Fernandez, chef de projets innovation sociale au sein du bailleur social Vilogia se sont exprimés à ce propos. Isabelle Fourot a rappelé qu’il y avait encore de nombreux progrès à faire « pour que le logement digne passe de principe à réalité », reconnaissant que la précarité matérielle des locataires n’est pas suffisamment documentée ou estimée. Ce dénuement n’est pas sans impact, comme l’a expliqué Ménouar Malki : « On s’est rendu compte que les jeunes qui accédaient à un logement autonome n’y allaient pas parce qu’il n’était pas équipé ! ». La BSE sécurise cette étape essentielle qu’est l’appropriation de son nouveau chez-soi. Ceci a été de nouveau partagé par Lucile Fernandez, pour qui « l’arrivée de la BSE au sein du territoire est vraiment pertinente » notamment car cela permet d’avoir autant un impact positif sur le bien-être des personnes que de sortir du seul cadre des dispositifs d’aides.

Isabelle Fourot, Céline Herbain, Lucile Fernandez et Ménouar Malki échangent à propos de la place de la BSE sur le territoire

 

Un pot convivial préparé par l’ESAT Quanta autour d’une exposition de portraits de bénéficiaires et de salariés de la BSE a suivi ces prises de parole. Une belle manière de conclure cette inauguration en présence de tous les partenaires et collaborateurs de la Banque Solidaire de l’Équipement.

Emmaüs Défi et l’équipe de la BSE remercient chaleureusement tous les intervenants précités qui ont accepté de témoigner de leur engagement et de leur expérience en faveur du logement digne des personnes confrontées à la précarité.

Un grand merci par ailleurs à tous les autres participants à cette journée : la MEL, la Préfecture des Hauts-de-France, le Département du Nord, la Ville et le CCAS de Roubaix, Vilogia, Emmaüs France, Convergence France, La Sauvegarde du Nord, Abej Solidarité, le FJT Béthanie, Action Logement Services, CHRS Home des Flandres, Tikamoon, Benenova, Accueil Fraternel Roubaisien, Apprentis d’Auteuil, Emmaüs Connect, Nexity Foncier Conseil et la Fondation Nexity, Luko, Tediber, Maisons du Monde, Castorama, FM Logistic, Les Bricos du Cœur, Angle Intermaide, la Fondation du Nord, la Fondation Abbé Pierre, la Fondation EDF, AG2R La Mondiale, le groupe Lesaffre, Partenord.

En 2020, le territoire de la Métropole Européenne de Lille dénombrait 10 328 attributions pour 54 347 demandes de logement. Ensemble, démultiplions la capacité de la BSE à répondre à ces besoins de personnes qui accèdent enfin à un logement, à proposer toujours plus d’équipements de qualité, notamment de matelas, de couverts et vaisselles, de mobiliers et à créer de l’emploi d’insertion !

 

 

Moment d’échange entre les invités

 

Le temps d’échange convivial débute

 

Violette Schot, coordinatrice de l’antenne de la BSE de la Métropole de Lille, et Madame Issakana, cliente-bénéficiaire de la BSE

 

Exposition de portraits de clients-bénéficiaires et collaborateurs de la BSE